Kate Middleton couverte de sang : cette campagne choc et non autorisée

·1 min de lecture

Le 25 novembre dernier, sur son compte Instagram officiel, l’artiste Alexsandro Palombo a dévoilé une série d’affiches mettant en scène des personnalités connues sous les traits de femmes battues.

Et parmi ces personnalités se trouve la duchesse de Cambridge.

Kate Middleton en femme battue

Sur cette affiche, placardée sur des bâtiments et des arrêts de bus à Milan et en Espagne, on découvre la femme du prince William le visage tuméfié par des bleus et ensanglanté. En guise de légende, on peut lire : « Elle l’a dénoncé. Personne ne l’a cru. Elle est restée seule et n’a pas été protégée. Il n’a pas été arrêté. Elle a été tuée. »

Une légende et une photo volontairement choquantes afin de faire prendre la mesure des violences domestiques au plus grand nombre. L’artiste a d’ailleurs indiqué que le choix de ces visages connus permettait de faire parler de sa campagne encore un peu plus.

Pas prévenu de cette campagne choc et de l’utilisation du visage de Kate Middleton, le palais de Kensington n’aurait pas apprécié de ne pas être consulté, si l’on en croit le Mirror. Parmi les autres personnalités présentes sur les affiches de cette campagne, on trouve Angela Merkel, la vice-présidente américaine Kamala Harris, ou encore la reine Letizia d’Espagne.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - La Minute de Meghan Markle : carrière, vie amoureuse, anecdotes... :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles