Kate Middleton et le prince William rendent hommage aux soignants lors d’une visite à Westminster

Le prince William et Kate Middleton exercent leurs devoirs royaux malgré la pandémie et les scandales qui secouent la monarchie. En visite dans un centre de vaccination improvisé dans l’abbaye de Westminster, le couple a délivré un symbole poignant un an après la première quarantaine. Alors que la Grande-Bretagne marque l’anniversaire de son premier confinement, Kate et William se sont rendus dans un lieu fort en symboles. L’abbaye de Westminster, qui abrite les mariages royaux depuis des générations, est transformée depuis peu en centre de vaccination. Là-bas, les soignants se relaient pour administrer le vaccin aux personnes prioritaires. Ce mardi 23 mars, les Britanniques commémorent la décision prise par Boris Johnson de confiner la population, un an plus tôt. Cette journée est aussi un hommage aux 125 000 morts de la Covid-19 dans le pays. Lire aussi >> Scandale royal : le prince Charles sur écoute, ou la naissance du « Camilla Gate »Un hommage poignantDe retour sur le lieu de leur mémorable mariage en 2011, le duc et la duchesse de Cambridge ont échangé avec le personnel soignant comme avec les patients venus recevoir l’injection. Les époux royaux ont aussi observé une minute de silence, William allumant un cierge et Kate déposant un bouquet de jonquilles en hommage aux victimes de la pandémie. Comme 1600 autres centres de vaccinations organisés en urgence, le Service national de santé public du Royaume-Uni a ouvert la clinique de Westminster plus tôt ce mois-ci. Depuis son ouverture, jusqu’à 2000 vaccins sont administrés chaque semaine. Si ce stand de vaccination éphémère occupe une partie de l’église, l’autre reste ouverte au public souhaitant se recueillir. Depuis le début de ce programme sanitaire, plus de 22,8 millions de Britanniques ont reçus une première dose.