Kate Moss est fan de cette crème à la rose de Dr. Hauschka à moins de 30 € !

·2 min de lecture

Stromae chantait « Il n’y a que Kate Moss qui est éternelle » et il semblerait que l’artiste n’ait pas tort. La mannequin est radieuse et ce peu importe les circonstances. On vous révèle aujourd’hui l’un de ses secrets beauté qui lui permet d’hydrater sa peau tout en douceur !

La brindille, comme elle est surnommée, affiche une peau impeccable malgré son mode de vie parfois rock’n’roll. Pour prendre soin de son visage, Kate Moss utilisé un soin culte de chez Dr. Hauschka et elle n’est pas la seule ! Scarlett Johansson, Marion Cotillard, Lou Doillon ou encore Julia Roberts ne s’en passent plus. D’ailleurs, dans les années 2000, la crème légère à la rose a connu un gros boom en termes de ventes lorsque l’actrice de Pretty Woman a révélé l’utiliser. Preuve de l’engouement que ce produit suscite, il s'en est vendu plus d'un million de tubes en 2016 !

Crème de jour à la rose - Dr. Hauschka - 22,78 euros

Il n’y a que Kate Moss qui est éternelle ?

Dans Tous les mêmes, Stromae chantait « Il n’y a que Kate Moss qui est éternelle ». L’un de ses secrets réside donc dans ce tube, savant mélange de rose et de baies de cynorrhodon aux vertus protectrices, apaisantes et réparatrices. Elle l’applique le matin pour une hydratation optimale de sa peau et un fini tout doux. La marque explique qu’il faut entre trente et trente cinq roses de Damas pour obtenir un tube de 30 ml de Crème de Jour à la Rose, fabriquée près de Stuttgart, en Allemagne. On la retrouve en vente chez Doctipharma pour 22,78 euros et on ne peut qu’en vanter les qualités. Elle est 100% naturelle et certifiée selon le standard NATRUE, sans parfums ni colorants, ni conservateurs de synthèse et non testée sur les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles