Kedge oeuvre pour l’entrepreneuriat

©BSMART

L’école de management française, KEDGE Business School, a développé de nombreuses solutions d’accompagnement pour les futur.e.s entrepreneur.e.s et la mixité entrepreneuriale.

La parité homme-femme progresse dans le monde de l'entrepreneuriat. En 2019, 40 % des créateurs d'entreprise en France étaient des femmes. Pour Feyrouz Tripotin, responsable des programmes d’incubation et d’accélération et du club de Business Angels au sein du Groupe KEDGE BS, les études doivent porter ces futur.e.s entrepreneur.e.s. « KEDGE s’est forgée une conviction forte, être diplômé.e d’une grande école ne signifie pas seulement être rapidement opérationnel sur le marché de l’emploi, c’est aussi être en capacité de s’adapter aux évolutions futures des métiers. L’entrepreneuriat répond à cet enjeu et KEDGE a déployé sur l’ensemble de ses campus un large spectre de solutions. Lors du lancement du 1er incubateur de KEDGE BS en 2014, seulement 20% de femmes étaient accompagnées dans le programme d’incubation, et elles étaient peu nombreuses à candidater. Aujourd’hui, c’est 53% de femmes fondatrices ou co-fondatrices que nous accompagnons dans nos programmes startups, un chiffre très élevé obtenu grâce aux engagements de KEDGE dans la promotion de la diversité dans l’écosystème entrepreneurial », explique Feyrouz Tripotin.

Des étudiantes soutenues dans leur projet d’entreprise

Depuis plusieurs années, KEDGE a fait le choix de s’engager aux côtés des entrepreneures. L'école soutient et accompagne les startups fondées ou co-fondées par des femmes. Estelle Billet, diplômée de KEDGE BS, est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles