Kendji Girac agressé sur un parking : le chanteur s'est fait voler une montre à 50.000 euros

Coup dur pour Kendji Girac. Le chanteur de 23 ans, découvert dans The Voice, s'est fait agresser à la sortie d'un bowling à Chelles (Seine-et-Marne) selon les informations du quotidien La Marne.

Le chanteur Kendji Girac, rendu célèbre après sa participation à The Voice, le télé-crochet de TF1, a été victime d'une agression à Chelles en Seine-et-Marne, dans la nuit du 10 au 11 mars 2020. Une information dévoilée par nos confrères de La Marne. L'interprète de Color Gitano sortait d'une soirée au bowling. Au moment de l'agression, il se trouvait avec un ami sur le parking d'Auchan. Armés de bombes lacrymogènes et d'une barre de fer, les quatre agresseurs ont violenté les deux compères. Les voleurs ont notamment dérobé la sacoche et la montre du jeune artiste de 23 ans métamorphosé depuis peu. Une montre estimée à 50 000 euros selon nos confères du Parisien. Les voleurs ont pris la fuite à travers le parking d'Auchan avant de s'engouffrer dans leur véhicule : une Golf.

Kendji Girac n'est pas la seule personnalité à avoir vécu ce genre de déconvenue. En juin 2018, Adeline Blondieau racontait son agression dans un centre commercial. "Sauvée par mon chéri, une femme enceinte et un ancien légionnaire", avait-elle confié. "J'aurais peut-être un œil au beurre noir demain, mais j'ai réussi à reprendre mon bien ! Parfois, il y a des voleurs et parfois il y a des gens bien qui vous aident". Quant à Kendji Girac, il n'a pas eu la chance d'être secouru et n'a pu récupérer son bien. Immédiatement après l'agression, Kendji Girac a appelé la police puis il s'est rendu au commissariat de Chelles afin de déposer plainte. La police judiciaire de Meaux a été saisie de l'enquête selon nos confrères de La Marne. Depuis la révélation de cette information dans la presse, de nombreux fans apportent leur soutien au jeune chanteur. "J'espère que tu va mieux après l'agression que tu as subi toi et ton cousin", "J’espère que tes amis et toi allez bien tchoum", "J’ai appris la nouvelle, bon courage remet toi bien, malheureusement il existe encore ce genre de choses... horrible. Te envio toda mi fuerza"... peut-on lire dans les commentaires

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :