Kettlebell : comment utiliser cet accessoire fitness ?

·1 min de lecture

Que l’on soit adepte de la salle de sport ou de l’activité physique à la maison, les accessoires de musculation sont nos alliés. Zoom sur le kettlebell, ce poids à l’allure sphérique doté d’une poignée. 

Il a conquis le cœur des adeptes et éveille la curiosité des débutants. Souvent assimilé à un simple haltère, le kettlebell, ce poids traditionnel russe est un outil de musculation sphérique surmonté d’une poignée fixe en forme d’arceau. On l’utilise pour « de nombreux exercices combinant à la fois entraînement cardiovasculaire, de force et de flexibilité ». C’est en tout cas ce que nous apprend Kimberly Varoqueaux, coach sportive derrière le compte Instagram @badassloveavocados. À ses côtés, on apprend comment le choisir et surtout, comment bien l’utiliser. 

Lire aussi : Le sport est-il compatible avec les règles ?

Quelles différences entre kettlebell et haltère ? 

Pour commencer, il est nécessaire de lever toute ambiguïté : les kettlebells ne sont pas des haltères. Très souvent confondus, ces deux accessoires de musculation ont des rôles bien définis. Ils se distinguent physiquement par leurs formes, ce qui induit intrinsèquement une prise en main différente et surtout un centre de gravité autre. Les haltères s’attrapent par le centre, le poids est donc uniformément réparti de part et d’autre de la main. Le kettlebell, quant à lui, détient une anse, le poids est donc situé en dessous de la poignée. Grâce à la spécificité de ce dernier, la palette d’exercices s’élargit : « on peut travailler notre endurance, notre puissance mais aussi faire des exercices plus dynamiques notamment grâce à des mouvements de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles