Kevin Federline a été « mortifié » par la mise sous tutelle de Britney Spears

Kevin Federline a été « mortifié » lorsque son ex-femme Britney Spears a été placée sous tutelle.

La chanteuse de Toxic a été placée involontairement sous tutelle en 2008 – son père Jamie Spears étant l'un de ses tuteurs –, jusqu'à ce qu’elle en soit enfin libérée en novembre dernier. Revenant sur cette période difficile pour elle, Kevin Federline a déclaré dans l'émission australienne 60 Minutes qu'il se sentait sincèrement mal pour son ancienne partenaire à l'époque et a tenté de justifier son inaction.

« J'étais mortifié pour elle. Je l'étais vraiment. Je me sens toujours mal pour elle », a-t-il déclaré dans un extrait de l'interview diffusé mercredi (31 août 22).

Quant à savoir pourquoi il ne s'est pas impliqué dans les affaires juridiques de Britney Spears, Kevin Federline a affirmé qu'il devait se concentrer sur leurs deux fils, Sean, 16 ans, et Jayden, 15 ans. « Les garçons, les garçons, les garçons. Je devais m'inquiéter pour eux, a soutenu l'homme de 44 ans. Je ne pouvais pas m'impliquer. »

Kevin Federline a aussi brièvement fait référence à son mariage avec Britney Spears, qui a duré de 2004 jusqu'à ce que leur divorce soit prononcé en 2007. « C'était génial jusqu'à ce que ça ne le soit plus », a résumé celui qui réclamait, il y a encore peu de temps, une augmentation de la pension alimentaire qu'il reçoit depuis 15 ans, ayant obtenu la garde exclusive de leurs deux fils.

L'interview complète sera diffusée dimanche.

Le mois dernier, Kevin Federline a raconté au DailyMail.com que Britney Spears n'avait pas vu leurs fils depuis « quelques mois ». Sur Instagram, la popstar a expliqué à quel point elle était « attristée » par toute cette situation et a souligné qu'« élever des adolescents n'est jamais facile pour personne ».