Kevin Spacey : accusé d'agression sexuelle, il plaide non coupable

Kevin Spacey a plaidé non coupable devant la justice britannique, jeudi (14 juillet 22).

L'acteur d'American Beauty a comparu au tribunal du Old Bailey de Londres, alors qu'il est accusé de quatre chefs d'agression sexuelle et d'avoir poussé une personne à se livrer à des activités sexuelles avec pénétration sans son consentement. La star de 62 ans a été libérée sous caution sans condition et le procès, qui devrait durer trois à quatre semaines, commencera le 6 juin 2023.

Les deux premiers chefs d'accusation concernent des allégations selon lesquelles il aurait agressé sexuellement un homme, qui a maintenant la quarantaine, à Londres, en mars 2005. En outre, il a été accusé d'agression sexuelle et d'avoir poussé un homme, aujourd'hui dans la trentaine, à se livrer à des relations sexuelles avec pénétration sans consentement, à Londres en août 2008. La quatrième accusation d'agression sexuelle concerne un autre homme, également dans la trentaine, en avril 2013, dans le Gloucestershire.

Les accusations ont été autorisées par le Crown Prosecution Service (CPS) britannique en mai, mais l'acteur n'a été officiellement inculpé qu'après avoir comparu volontairement au Royaume-Uni pour y répondre, le mois dernier. Dans un communiqué pour Good Morning America, en mai, il avait déclaré se sentir « confiant » quant à sa capacité à prouver son innocence.

L'acteur oscarisé est tombé en disgrâce fin 2017 lorsque la star de Rent, Anthony Rapp, a affirmé qu'il lui avait fait des avances sexuelles alors qu'il n'avait que 14 ans, à la suite de quoi plus de 20 personnes ont porté des allégations d'agression sexuelle, de harcèlement, d'inconduite et de comportement inapproprié contre lui.

L'acteur américain a démenti toutes ces accusations, et la majorité des actions en justice contre lui, à l'exception d'un procès intenté par Anthony Rapp en 2020, ont été abandonnées ou classées sans suite. Son procès dans l'affaire contre Anthony Rapp doit débuter à New York en octobre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles