Kevin Spacey : le Royaume-Uni exige son retour pour qu'il réponde à de nouvelles accusations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kevin Spacey credit:Bang Showbiz
Kevin Spacey credit:Bang Showbiz

D'après The Guardian, les autorités britanniques vont bientôt exiger l'extradition de Kevin Spacey afin qu'il réponde à de nouvelles accusations d'agressions sexuelles portées contre lui au Royaume-Uni.

À moins que le comédien n'y revienne lui-même, il se pourrait en effet que les autorités américaines soit envoyées chez la star pour le ramener de force sur le territoire anglais.

Le Crown Prosecution Service (CPS) a confirmé la semaine dernière que des poursuites pénales avaient été engagées contre l'acteur de House of Cards, et ce dans le cadre de quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle envers trois hommes.

Le CPS a ajouté : "Il a également été accusé d'avoir poussé une personne à participer à une activité sexuelle avec pénétration sans son consentement."

D'après des experts mentionnés par The Guardian, les États-Unis pourraient ainsi se charger de contraindre le comédien à se rendre aux autorités anglaise.

Une procédure qui aura probablement lieu mais pas tout de suite. En effet, la publication anglaise insiste sur le fait que celle-ci prendra plusieurs mois car la justice américaine devra examiner la demande soumise par le Royaume-Uni avant de mettre l'acteur en détention.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles