La Kia EV6 électrise André Manoukian

·1 min de lecture

Le musicien le plus populaire du Paf goûte les automobiles vintage, mais il est aussi sensible à la discrétion de cette coréenne « zéro émission ».

«À 2 ans, je connaissais toutes les marques. Je ressentais un amour fou, presque charnel, pour les petites voitures. Mais il m’arrivait aussi de les casser avec un marteau pour découvrir ce qu’il y avait à l’intérieur.

Lire aussi:Kia e-Soul & Elodie Gossuin : "Une fois maman, je suis devenue une autre conductrice"

«Au volant, je suis du genre calme et nonchalant. Je ne m’énerve jamais… contrairement à ma femme. Pour autant, j’aime qu’elle me conduise. Ça me permet de passer des coups de fil et d’admirer le paysage.»

Lire aussi:André Manoukian recruté par "Le Grand journal"

« Après trois semaines de permis, j’ai enroulé la 504 familiale autour d’un poteau. Puis j’ai eu une Ami 8 que mes potes appelaient “Sophie 2” en référence à ma petite amie de l’époque, et j’ai enchaîné avec une 4L que j’ai emplâtrée contre un taxi durant mes vacances à Thessalonique.»

L'EV6 dispose d’une batterie de 77,4 kWh lui assurant plus de 500 kilomètres d’autonomie
L'EV6 dispose d’une batterie de 77,4 kWh lui assurant plus de 500 kilomètres d’autonomie

L'EV6 dispose d’une batterie de 77,4 kWh lui assurant plus de 500 kilomètres d’autonomie © DR

«À l’arrivée de mon premier enfant, mes parents m’ont offert un break. Je rêvais d’une vieille Ford et j’ai finalement opté(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles