Publicité

« Killers of the Flower Moon » : pourquoi le nouveau film de Scorsese est un chef-d’œuvre

Robert De Niro et Leonardo DiCaprio dans Killers of the Flower Moon, de Martin Scorsese.  - Credit:Apple/Paramount
Robert De Niro et Leonardo DiCaprio dans Killers of the Flower Moon, de Martin Scorsese. - Credit:Apple/Paramount

Des applaudissements nourris retentissent lors du générique final de Killers of the Flower Moon. La projection cannoise destinée à la presse du nouveau long-métrage de Martin Scorsese, dans la salle Debussy du palais des Festivals, s'était conclue en mai dernier par un robuste pouce tendu, au terme de près de trois heures et demie d'immersion implacable dans une grande fresque criminelle qui fera probablement date. Le film sort ce 18 octobre dans les salles.

Adapté d'un roman « true crime » de David Grann paru en 2017 (Killers of the Flower Moon : Oil, Money, Murder and the Birth of the FBI, publié en France chez Globe sous le titre La Note américaine), le scénario coécrit par Eric Roth et Scorsese aborde une authentique tragédie : celle d'une série de morts suspectes non résolues survenues dans les années 1920 au sein de la communauté amérindienne des Osages, en Oklahoma.

Le tout nouveau Bureau of Investigation (BOI, bientôt rebaptisé le Federal Bureau of Investigation, FBI), de J. Edgar Hoover, envoie sur place plusieurs enquêteurs, dont les recherches s'orientent rapidement vers un influent notable local : William Hale (Robert De Niro). Éleveur de bétail très proche des Osages, Hale organise, en coulisses, depuis plusieurs années, un effroyable système de spoliation et de meurtres des natifs pour mieux s'approprier leurs rentes issues du pétrole.

À LIRE AUSSI « Les Infiltrés », « Taxi Driver »... : du pire au meilleur, on a classé les 27 films de Martin Sc [...] Lire la suite