Kim Kardashian se confie sur les difficultés de la coparentalité avec Kanye West : "Je veux me désolidariser"

Sean Zanni / Getty Images

Kim Kardashian garde la face pour ses enfants. En février 2021, la presse américaine annonçait que, après huit ans de mariage et neuf ans de vie commune, la femme d'affaires avait entamé une procédure de divorce contre son mari Kanye West. Un divorce officiellement proclamé en novembre 2022 pour les deux ex-époux qui se partagent désormais la garde de leurs quatre enfants. Et cela n'a rien de simple comme l'assure Kim Kardashian, qui confie dans le podcast Angie Martinez IRL que "la coparentalité est vraiment très difficile". Notamment avec le rappeur, qui a beaucoup fait parler de lui cette année pour ses sorties polémiques.

Après des propos antisémites, Kanye West a affirmé que l’Afro-Américain George Floyd, devenu un symbole de la lutte contre le racisme et les violences policières après avoir été tué par un policier, était en réalité mort à cause d’une overdose de fentanyl. En septembre dernier, il était également apparu à la Fashion Week de Paris portant un t-shirt floqué du slogan "White Lives Matter", "Les vies des Blancs comptent", dérivé du slogan antiraciste "Black Lives Matter", "Les vies des Noirs comptent". Autant de propos et d'actes dont Kim Kardashian tient à "désolidariser" parce que cela "ne [lui] ressemble pas".

Cependant, si elle a une opinion bien tranchée sur les agissements de son ex-mari, pour elle, hors de question de critiquer ouvertement le père de ses enfants. Surtout devant eux. "Lorsque je conduis mes enfants à l’école et qu’ils veulent écouter la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le motif de dispute le plus courant à Noël, à ne surtout pas évoquer aux repas de famille
Noël : petit guide de survie aux repas de famille pour des fêtes sans disputes
Qu’est-ce que la règle des 4 cadeaux, cette nouvelle tendance qui pourrait révolutionner Noël ?
Même à Noël, forcer les enfants à faire câlins et bisous à toute la famille est mauvais pour leur développement
Les enfants en bas âge ne sont pas conscients de mentir, explique une étude