Kim Kardashian crâne avec ses standards de beauté "atteignables" et ça ne passe pas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir assuré que "que personne ne veut travailler de nos jours" et qu'il suffisait de "lever son putain de cul et de travailler" pour réussir lors d'une interview qui en disait long sur son absolue ignorance des réalités de chacun·e, Kim Kardashian réitère. Cette fois, la femme d'affaires aborde sa vision très particulière de la beauté.

Au New York Times, "Kim K" a admis qu'elle mangerait du "caca tous les jours" si ça lui permettait d'avoir l'air plus jeune plus longtemps. Quelques semaines plus tard, interrogée par le magazine Allure sur la façon dont elle et ses soeurs contribuaient à mettre en place des standards irréalistes et nocifs, elle a d'une part confirmé les propos du précédent média, puis tout simplement répondu ne pas voir ce qu'elle faisait de mal, au contraire. Et à la journaliste qui lui demandait si elle se sentait "coupable" ou "responsable", elle a osé : "Si j'y arrive, c'est que c'est atteignable." Ah bon.

Sur Twitter, l'indignation ne s'est pas fait attendre.

"Un pur délire narcissique"

"Kim Kardashian a la même illusion que les personnes qui disent que tout le monde dans ce pays a 'accès' aux soins de santé. Rien n'est accessible si vous devez être absurdement riche pour y avoir accès ou l'atteindre réellement. Un pur délire narcissique", a épinglé une internaute. "Une personne riche qui dit que des centaines de milliers de dollars en procédures et produits sont 'atteignables' est risible. D'une manière triste,...

Lire la suite


À lire aussi

10 remèdes de grand-mère pour passer l'été en beauté
Et si l'égalité des sexes passait par le neutre ?
"On veut des changements" : ce produit de la "bébé box" qui ne passe pas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles