Kim Kardashian West nous raconte « SKIMS »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

SKIMS s’installe officiellement aux Galeries Lafayette Paris Haussmann à partir du 28 septembre. La marque de sous-vêtements de Kim Kardashian West arrive pour la première fois en France et prend racine dans la capitale. L’occasion pour cette businesswoman, reine des réseaux sociaux, de nous parler un peu plus de sa marque, qu’elle a fondé en 2018.

ELLE. Qu’est-ce qui vous a inspiré SKIMS ?

Kim Kardashian West : Je voulais apporter des solutions pour s'habiller, c'était aussi simple que cela ! J'ai toujours été passionnée par les sous-vêtements et la façon dont on peut les utiliser pour créer un look à part entière sous sa tenue. Mais quand il s'agissait de vêtements de forme, je ne trouvais jamais exactement ce que je cherchais, alors je découpais des morceaux et les cousais ensemble pour créer le style et la compression dont j'avais besoin. J'allais même jusqu'à les teindre dans mon évier avec des sachets de thé pour obtenir la bonne nuance en fonction de mon teint.

SKIMS a été créée pour combler cette énorme lacune sur le marché des vêtements et sous-vêtements de forme qui sont non seulement confortables, mais donnent surtout des résultats tout en étant adaptés à la femme d'aujourd'hui. 

ELLE. A qui est destiné SKIMS ?

KKW : Pour tout le monde ! J'ai créé SKIMS comme une option pour toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur taille ou leur forme, et pour toutes les occasions.

ELLE. Pourquoi avez-vous choisi les Galeries Lafayette pour votre premier pop-up store en France et quel avenir voyez-vous pour SKIMS en France ?

KKW : J'aime l'esthétique moderne des Galeries Lafayette et l'assortiment de marques fraîches et élégantes. Il était donc logique pour moi que SKIMS soit représenté de cette manière pour son premier lancement en Europe. Pour l'avenir, je veux continuer à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles