Un kit de survie pour prendre soin de la santé mentale conçu par les étudiants pour les étudiants

Nubelson Fernandes

Repérer les signaux d’alerte chez un·e ami·e, trouver à qui parler de ses problèmes, demander de l’aide, évaluer son niveau d’anxiété… Lorsque l’on ne va pas bien ou que l’on se rend compte qu’un proche est en souffrance psychologique, il est parfois difficile de savoir comment réagir et où trouver de l’aide. C’est pour répondre à toutes ces interrogations que l’association Nightline a développé son “Kit de vie”. Grâce à un parcours personnalisé établi à la suite de plusieurs questions, le kit propose des fiches synthétiques, des tests, des mini-jeux, des exercices et toutes les informations nécessaires pour demander de l’aide ou venir en aide à quelqu’un.

"Quand on a une grosse migraine, on a des réflexes : se reposer, aller au calme, etc. Pour la santé mentale, on se retrouve démunis", a expliqué Lucile Regourd, responsable de campagne de l’association, au Parisien. Face à ce manque d’information, le “Kit de vie” de Nightline entend fournir une base de données solides pour trouver les bons outils en quelques clics.

Après avoir répondu à une première question sur votre état actuel, le kit vous proposera plusieurs auto-questionnaires pour "mieux se connaître et faire le point", grâce à l’échelle d’estime de soi de Rosenberg, au questionnaire MDI (Major Depression Inventory) ou encore à l’échelle du stress perçu de Sheldon Cohen. Pour celles et ceux qui souhaiteraient trouver quelqu’un à qui parler, Nightline donne des conseils pour aborder le sujet avec l’entourage ou redirige (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plus d'un milliard de jeunes pourraient subir des pertes d'audition à cause de leurs habitudes d’écoute
Comment pratiquer la “cohérence cardiaque”, cette technique de respiration qui chasse rapidement le stress ?
Fini le pipi ! Le premier test salivaire de grossesse est en passe d'être commercialisé
Le taux de fécondité mondial est en baisse et c’est à cause de la (mauvaise) qualité du sperme
La "panne de cerveau" ou "frazzlebrain" : quand un trop-plein d'émotions négatives nous fait disjoncter