Kith : à quoi ressemble le temple de la sneaker

Céline Cabourg
·2 min de lecture

Roi du co-branding, Kith, ce label new-yorkais ultra-select ouvre un concept store à deux pas des Champs-Élysées. Plongée VIP dans le temple de la sneaker. 

Quatre lettres, Kith. C'est l'étendard que la marque reine de la street culture new-yorkaise a planté rue Pierre-Charron, non loin des Champs, pour l'inauguration de sa première boutique en Europe. Un débarquement magistral dans l'ancien immeuble du Pershing Hall, ancien QG du corps expéditionnaire américain en France un temps transformé en hôtel de luxe. En entrant, levez la tête pour admirer le plafond de baskets en trompe-l'œil formant une voie lactée d'un blanc immaculé. Kith, c'est une destination : le temple de la sneaker inédite (plus grosse sélection d'Europe) qui rend dingues les rappeurs, les stars du foot et les ados rivés sur Insta. Tout le monde a évidemment en tête le concept store parisien Colette, fermé en 2017 et jamais remplacé, même public trop stylé, même recette marketing de co-branding. Dans nul autre endroit on ne croise autant de rappeurs en une seule journée. Un Yo en entrant à Youv Dee, haut siglé Louis Vuitton, pantalon Chrome Hearts et sac à dos Pikachu en peluche dans le dos, les Nike Air Force 1 Kith à la virgule bleu-blanc-rouge déjà aux pieds. Et, au moment du départ, un check à Gazo en total-look LV, venu lui aussi en ami. À l'heure du e-commerce galopant, on shope du Kith en ligne mais on s'y déplace pour vivre cette fameuse expérience. Kith, c'est un logo à la viralité marketing redoutable, apposé par son fondateur Ronnie Fieg sur toutes les marques cool, de Coca-Cola à BMW. La marque, incarnation de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi