“Koh Lanta” 2020 : opérée d’urgence, Sara revient sur son nouvel abandon

Vendredi 20 mars 2020, Sara a dû quitter à contre-coeur cette nouvelle saison de Koh-Lanta pour des raisons médicales. L'aventurière au "tempérament de guerrière" s'est confiée sur ce nouveau départ inattendu.

Une force physique à toute épreuve, un tempérament compétiteur, une seule philosophie : “Il n’y a pas de fatigue qui soit”… Celle que le public surnomme Sara Croft était l’une des aventurières phare de cette nouvelle saison de Koh-Lanta intitulé L'île des héros. Pourtant, le vendredi 20 mars 2020, la candidate de 50 ans a été contrainte d'abandonner l'équipe jaune sur décision médicale. “C'est hyper frustrant et compliqué. Le ciel s'écroule sur ma tête une seconde fois”, confie-t-elle à Télé-Star. Blessée à l’abdomen lors de l’épreuve de confort, elle raconte : “J'ai fait un éclatement viscéral. Je me suis donnée à fond, sauf que là, j'y ai donné mes tripes qui sont sorties”. Si “sur le moment”, elle explique ne rien avoir remarqué, “lorsque pendant le confort remporté, on s'est recouvert le corps de boue, j'ai découvert que j'avais une énorme boule sur le ventre. Le médecin l'a vu et il n'était pas question que je reste”.

De retour en France, Sara est opérée d'urgence. “Je pouvais faire une occlusion voire pire. Il a fallu qu'on me pose une plaque dans le ventre et pour couronner le tout, je ne suis pas sortie tout de suite, car tout ne s'est pas bien passé”. Retrouver son travail en septembre 2019, l’a aidée à se “faire une raison”. “Je ne suis pas partie pour rien. J'espère que Sam et Naoil iront loin maintenant”, ajoute-t-elle. Quitter l’émission de Denis Brogniart à contre-coeur, un scénario que la coach sportif connaît bien. Sur les trois éditions auxquelles elle a participé, c’est la deuxième fois que sa santé lui fait défaut. "Je me demande ce que j'ai fait au bon dieu, pourquoi mon corps ne veut pas aller plus loin", déplore-t-elle auprès de nos confrères. Serait-elle prête à tenter une nouvelle fois sa chance dans un prochain Koh-Lanta ? “Ma tête me dirait oui, mais mon corps, non. Il faut que je tire des leçons de tout cela”.

De son côté, Denis Brogniart confie à 20 Minutes : “Tous les abandons médicaux me touchent, mais jamais je n’avais ressenti une telle

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :