“Koh-Lanta” 2021 : un candidat accusé de cruauté envers les animaux par l’association PETA

·1 min de lecture

Vendredi 12 mars 2021, les fans de Koh-Lanta étaient fixés devant leur poste de télévision. Trois mois après la diffusion des 4 Terres, le programme d’aventure de TF1 revient pour une nouvelle saison baptisée Les Armes secrètes. Mais bien qu’il s’agisse de la 22e édition, les choses ont bien changé. Non seulement l’émission a dû adapter le tournage à cause de la crise sanitaire, mais en plus, de nouvelles règles déjantées sont venues chambouler le jeu ! Alors que les fidèles adeptes de Koh-Lanta attendaient avec impatience le retour de Denis Brogniart et de ses tribus, le premier épisode fait déjà polémique. Comme l’a révélé Le Parisien, mardi 16 mars, un candidat est accusé de “cruauté envers les animaux”. Alertée par plusieurs téléspectateurs, ainsi qu’un ancien participant qui a souhaité rester anonyme, l’association PETA a décidé de s’adresser directement à la chaîne.

Dans un courrier envoyé à TF1, l’association de défense des animaux pointe du doigt deux passages, dans lesquels Arnaud (candidat de l’équipe rouge) se livre à une séance de pêche à l’aide de méthodes jugées trop violentes. “Comme beaucoup de téléspectateurs qui nous ont fait part de leur mécontentement et de leur indignation, nous avons été choqués de voir des actes de cruauté envers les animaux dans le premier épisode de cette saison de Koh-Lanta”, explique PETA, avant de décrire en détails les deux séquences problématiques : “Cherchant à pêcher, l’un des participants tente d’attaquer une raie à la machette, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite