"Koh-Lanta" : des pactes d’argent entre les candidats ? La mise au point d’Alexia Laroche-Joubert

·1 min de lecture

Alexia Laroche-Joubert hausse le ton. Au cours d’une interview accordée à Puremédias, jeudi 7 octobre 2021, la patronne d’Adventure Line Productions (ALP) – entreprise qui produit l'émission de télévision diffusée sur TF1, Koh-Lanta – a réagi aux déclarations de Mohamed. L'ancien candidat emblématique affirmait mercredi 6 octobre 2021 que des pactes financiers étaient conclus entre les aventuriers pendant l’aventure afin de se partager les gains. Il se souvient alors du tournage de la saison Koh-Lanta : Pacifique. Alexia Laroche-Joubert affirme ne pas avoir été mise au courant de ces supposées manigances. "Je trouve cela dommage et triste si c'est vrai", a-t-elle regretté, précisant que ces agissements étaient "interdits par le règlement". Tout comme le fait également de spoiler l'émission avant sa diffusion.

Pour tenter de dissuader les aventuriers de passer ce genre d'accord sur le camp, la production joue la carte de la prévention. "On les met aussi en garde contre le fait que certaines promesses faites durant le jeu peuvent ne pas être honorées après. La mécanique même du jeu est pensée pour perturber voire casser d'éventuelles alliances entre candidats, surtout avec des vieux briscards comme ceux des saisons All-Stars", a-t-elle dit.

Dans Touche pas à mon Poste, Mohamed avait pourtant dit que, dans sa saison diffusée en 2005, un pacte financier avait bel et bien été conclu entre Clémence, Coumba et lui. "On savait qu’on allait arriver à plusieurs en finale et on ne voulait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles