Le konjac, l’aliment magique pour les seniors !

Ce légume venu d'Asie pousse notamment au Japon. On le cultive surtout pour ses racines dont on extrait une farine, riche en glucomannane, une substance étonnante pouvant absorber jusqu’à cent fois son poids en eau. On l'utilise pour préparer du konnyaku (pâte de konjac en bloc) ou des shirataki (nouilles). Le konjac agit comme un gélifiant très efficace qui tapisse en quelques minutes les parois de l’estomac : et hop, la sensation de satiété qu'il induit freine fringales et grosses faims !

Son autre particularité, c’est d’être pratiquement exempt de calories (3 kcal/100 g seulement ) ! On ne prend donc pas de risque à l’inscrire à ses menus, sans compter que son gélifiant capture une partie des graisses que l’on ingère avant qu’elles n’arrivent dans l’estomac, ce qui permet de diminuer le taux de cholestérol sanguin et notamment de celui dit "mauvais" (le LDL).

Sans gluten, il convient aux personnes intolérantes ou atteintes de la maladie cœliaque, ainsi qu'à celles souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Ses fibres douces (2,2 g/ 100 g), au léger effet laxatif, sont des alliées en cas de constipation légère à modérée, occasionnelle ou chronique, normalisant en quelques jours les transits irréguliers.

Là encore, on peut dire merci au glucomannane gélifiant ! En tapissant les parois de l’estomac et de l’intestin, il freine la digestion des aliments ingérés, ce qui permet de réduire leur index glycémique (IG). Or, consommer des aliments à IG élevé a pour conséquence, dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles