Kopain : Christophe Michalak ouvre sa première boulangerie à Paris

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la pâtisserie, c'est en boulangerie que l'on retrouve Christophe Michalak puisque le chef vient tout juste d'ouvrir Kopain, son premier établissement. Le lieu est à découvrir à Paris au 60 rue du Faubourg Poissonnière dans le 10e arrondissement de la capitale et vous attend pour y savourer de nombreux produits du quotidien. Si vous vous questionnez sur le choix du nom de la boulangerie, c'est très simple et tout à fait à l'image de C. Michalak qui aime lui-même échanger et partager notamment ses astuces cuisine. En effet, Kopain vient du mot "copain" et de son étymologie qui désigne “celui avec qui on partage son pain” et c'est précisément cette notion que le chef veut prôner au sein de sa boulangerie. En ce qui concerne le changement de lettre, ce n’est autre qu’un petit clin d'œil au nom de Michalak. Sacré chef !

⋙ Découvrez les meilleures recettes de Christophe Michalak en photos

Pour la petite histoire, le jeune Christophe Michalak aimait beaucoup se rendre à la boulangerie de son village avec sa grand-mère. C’était l’endroit idéal pour se faire plaisir gustativement à travers du pain croustillant, des flans moelleux mais aussi des brioches encore tièdes… Aujourd’hui, le chef désire à la fois retrouver ces petits plaisirs mais également les partager avec d'autres personnes en créant son univers et donc sa propre boulangerie !

Le but, à travers Kopain ? Proposer des produits rustiques et bruts mais aussi “privilégier le fond et moins la forme”. Contrairement à sa pâtisserie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles