Kylie Jenner accusée de « tuer la planète » : cette habitude qui ne passe pas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©ImageSpace/SPUS/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kylie Jenner utiliserait son jet privé pour des trajets de quelques minutes seulement.

« On prend le mien ou le tien ? », écrivait Kylie Jenner sur Instagram, le 15 juillet, en commentant une photo d’elle et son compagnon, Travis Scott, prenant la pose entre leurs deux jets privés. L’occasion pour la plus jeune du clan Kardashian de montrer ses bolides aériens, mais la réaction des internautes n’a pas été celle qu’elle attendait.

Après cette publication, des jeunes militants pour la cause environnementale se sont intéressés aux différents trajets effectués par le jet privé de Kylie Jenner. La milliardaire aurait utilisé son avion privé pour un trajet de trois minutes entre Camarillo (Californie) et Van Nuys (Californie). Si la fondatrice de « Kylie Cosmetics » avait privilégié la voiture, le trajet aurait été d’une quarantaine de minutes. Un bilan qui ne passe pas lorsqu’on sait que d’après une étude de Transport & Environment en mai 2021, les jets privés sont 5 à 14 fois plus polluants que les avions commerciaux.

Une « criminelle du climat »

Alors que la jeune génération n’accepte pas de voir ces célébrités polluer sans impunité, grand nombre d’entre eux appellent à boycotter la marque de beauté de cette « criminelle du climat », jugeant qu’il n’y a pas de raison que les plus aisés ne se plient pas aux mesures mises en place pour sauver l’environnement, comme réduire ses trajets les plus polluants.

Ce n’est pas la première fois que la jeune Kardashian fait la une pour son mode de vie si...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles