Kyo a 20 ans : "À nos débuts, on aimait le métal, Cabrel et les classiques de Disney"

·1 min de lecture

Leur album Le Chemin a marqué toute une génération, qui continue aujourd'hui encore de chanter sur ses titres en fin de soirée. Le groupe Kyo fête les 20 ans de la sortie de son premier album avec un coffret compliant ses cinq albums studios (Kyo en 2000, Le Chemin en 2003, 300 lésions en 2004, L'Equilibre en 2014 et Dans la peau en 2017), pour la première fois tous disponibles en vinyle. Invités de Musique !, ses membres Ben et Flo reviennent sur leur succès monstre, au début des années 2000.

>> Retrouvez Musique ! en replay et en podcast ici

Car, on peut avoir tendance à l'oublier, Kyo explose en 2003 et passe alors sur toutes les chaînes de télé et toutes les stations de radio. "C'était du neuf passages par jour, je ne sais pas si certains n'ont pas inventé le dix par jour", rigole Flo au sujet des diffusions radio. "Sur le moment, on vivait intensément et on trouvait ça fou", ajoute Ben. "Ce n'est qu'avec le temps qu'on a compris ce qui s'était passé."

Mais les deux membres du groupe se souviennent également des critiques qui tombaient alors sur le groupe, lui reprochant notamment de ne pas être assez rock. "Quand tu passes beaucoup, beaucoup, tu peux vite saouler les gens", analyse Flo. 

"La France manque de groupes de rock à succès"

Pour lui, l'identité de Kyo a toujours été multiple et il revendique ce mélange des genres. "On a toujours eu ce truc un peu décomplexé de pouvoir écouter Jeff Buckley et Cabrel, du rock des années 70, des productions américaines pop, e...


Lire la suite sur Europe1