Kyste dentaire : causes, symptômes, évolution, complications, traitement

Le kyste dentaire est une pathologie assez courante. Il s’agit d’une excroissance anormale poussant dans la bouche, et formée d’une petite vésicule remplie de liquide et située dans l’os de la mâchoire. Généralement bénin, il doit être surveillé ou éliminé, pour ne pas créer d’infection et mettre la santé du patient en danger.

Un kyste dentaire est une poche souple qui se situe dans la cavité buccale, et qui contient du liquide. Le plus souvent, il se trouve à l’extrémité de la racine d’une dent. Néanmoins, il peut aussi apparaître sur la lèvre, la gencive ou dans l’os de la mâchoire. Le kyste dentaire est une pathologie fréquente, qui peut prendre plusieurs formes selon le Groupe Dentego. Il peut s’agir d’un :

Lorsque le kyste dentaire est encore de taille réduite, il est également appelé granulome. Ce terme désigne une petite bosse arrondie ou ovale, renfermant un liquide, et le plus souvent située à la racine de la dent. En revanche, lorsque cette excroissance dépasse la taille de 5 mm, on ne parle plus de granulome, mais de kyste apical. Il devient alors urgent de le traiter. Le kyste dentaire peut apparaître sur n’importe quelle dent, y compris sur les dents de sagesse. Au début, cette lésion bénigne est très peu visible. Cependant, son volume ne cesse d’augmenter, du fait de la production continue de liquide à l’intérieur de cette cavité. Le kyste dentaire peut alors devenir très douloureux, mais il reste sans gravité, à condition bien sûr d’être soigné sans trop attendre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles