Léa Salamé dévoile une rare et adorable photo de son fils Gabriel pour son 3e anniversaire

Le 12 mars 2017, Léa Salamé devenait maman pour la première fois. Un jour qu’elle n’oubliera jamais ! Si la journaliste ne partage que très rarement des images de sa vie privée, et notamment lors des occasions spéciales. Et l’anniversaire de son petit garçon en est une. Pour les trois ans de son fils Gabriel, Léa Salamé a décidé de faire plaisir à ses fans en dévoilant un adorable cliché via son compte Instagram. Sur la photographie, on aperçoit la journaliste sur un bateau. Elle est alors de dos, le petit Gabriel blotti dans ses bras. “3 ans #happybdaymonAnge”, a-t-elle écrit en guise de légende. Un moment mère-fils particulièrement émouvant, qui a ravi ses 18.000 abonnés. Les internautes se sont donc empressés de commenter la publication. “Tellement mignon”, “3 ans déjà… ça défile”, Magnifique photo”, “Profite de ces moments de douceur et de tendresse”, “Un bisou à Gabriel”, “Magnifique image d’une maman aimante”, peut-on lire entre autres “Joyeux anniversaire” adressés au petit garçon.

Léa Salamé ne se livre que rarement sur sa vie privée

Et si les internautes étaient tant ravis de voir son fils, c’est parce que Léa Salamé est d’ordinaire très discrète au sujet de sa vie intime. Il est rare que la journaliste se confie à propos de sa famille. Dans l’émission Stupéfiant en avril 2019, elle s’était d’ailleurs montrée très gênée par une question de Véronique Sanson sur sa vie de couple. En novembre 2018, alors qu’elle était invitée sur le plateau de C à vous, une question sur son compagnon Raphaël Glucksmann l’avait également mise très mal à l’aise. Léa Salamé n’est que rarement accompagnée du père de Gabriel. Ils se sont exposés pour la première fois ensemble au Festival de Cannes en 2017. L’essayiste est d’ailleurs revenu sur leur rencontre, qui a eu lieu dans des circonstances tragiques. Léa Salamé et Raphaël Glucksmann ont fait connaissance chez Laurent Ruquier au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, dans lesquels le député avait perdu son père.

Léa Salamé

(...) Cliquez ici pour voir la suite