L'éclectique collection de bijoux de Zizi Jeanmaire vendue chez Sotheby's Paris

Fabienne Reybaud

Une broche en or avec diamants vendu chez Sotheby's, ayant appartenu à Zizi Jeanmaire.

/ Sotheby's/ArtDigital Studio

Plume de diamants, rose d'ivoire, bracelet de perles... La collection de bijoux de Zizi Jeanmaire est mise à l'encan, ce jeudi après-midi à Paris, par Sotheby's.

Cela faisait douze ans que la maison américaine avait cessé d'organiser des ventes de joaillerie dans la capitale qui, précisément, en a toujours été le berceau… Paris ayant été disqualifié au profit de Genève et de son port franc, de New York, Londres et Hongkong et de leurs milliardaires friands de diamants hydrocéphales et de parures de provenance royale montées par les grands noms de la place Vendôme. En attendant que le président de la République mette en lumière sous les ors de l'Élysée ceux de la bijouterie, secteur qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros et dont l'artisanat demeure unique, la tenue de cette vente "Fine Jewellery" aujourd'hui mérite d'être saluée.

"Cette année coïncide avec les 50 ans de Sotheby's Paris et les 25 ans de notre installation dans la galerie Charpentier, affirme Magali Teisseire en charge du département joaillerie à Paris. C'était l'occasion de marquer le retour des ventes de bijoux. Cette ville possède un énorme potentiel. La proximité de la place Vendôme et de ses ateliers, l'histoire joaillière française font que beaucoup de lots viennent de l'Hexagone. Nous allons, ici, privilégier les pièces fabriquées entre les années 1940 et 1970, de préférence signées des prestigieuses griffes parisiennes. Nous avons été très honorés que Valentine Petit, la fille de Zizi Jeanmaire et de Roland Petit, nous sollicite pour vendre les bijoux de sa mère, à cette occasion."

Les parures d'une icône parisienne

En effet, quelle meilleure figure de proue de ce catalogue de 240 lots que ces 25 pièces ayant appartenu à l'une des plus grandes danseuses étoiles du Ballet de Paris, star du music-hall et icône (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Bulgari expose plus de 500 bijoux d'exception au musée du Kremlin
L’indémodable magnificence des bijoux baroques
Blanc, jaune, rose, le diamant s’impose cet hiver
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame