L'écologie sera-t-elle (encore) la grande absente du nouveau quinquennat Macron ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Le changement climatique est une menace grave pour notre bien-être et la santé de cette planète". Ainsi s'exprimait en février dernier Hoesung Lee, le président du GIEC. Le dernier rapport des expert·es Climat de l'ONU a tiré la sonnette d'alarme, chiffres à l'appui : il ne resterait plus que trois ans pour préserver le niveau du réchauffement climatique sous un seuil vivable.

"Ce rapport est un terrible avertissement sur les conséquences de l'inaction climatique", déplore encore Hoesung Lee.

Un cri d'alerte suscitant une question spontanée : le président de la République réélu Emmanuel Macron est-il conscient de cette situation critique ? Et comment compte-t-il agir ? Une question que posent de nombreuses associations environnementales comme WWF France. "L'écologie doit être au coeur du projet social et économique du président", préviennent les présidentes de l'organisation, Monique Barbut et Isabelle Autissier.

Les principales promesses d'Emmanuel Macron, comme la nomination d'un Premier ministre chargé de la Planification écologique, seront-elles vraiment suffisantes pour changer la donne au cours de ce quinquennat ?

Consultante auprès d'ONG internationales et responsable des enseignements du module "Écoféminismes et environnement de travail" à La Sorbonne, Marie Bécue en doute. L'experte nous raconte pourquoi.

Terrafemina : Le précédent quinquennat d'Emmanuel Macron fut celui des grands slogans : "Make our planet great again",...

Lire la suite


À lire aussi

Les droits des femmes de nouveau "grande cause du quinquennat" : l'aveu d'échec du candidat Macron ?
Les échecs vont-ils devenir le nouveau jeu badass des filles ?
En confinement, on (se) raconte de nouveau des histoires (et c'est tant mieux)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles