Législatives 2022 : après avoir passé 24 ans en prison, le "dépeceur de Montauban" se porte candidat

Un meurtrier bientôt député à l'Assemblée nationale ? Germain Gaiffe, 55 ans, surnommé "le dépeceur de Montauban", est candidat au poste de député de la 2e circonscription du Vaucluse. Ancien détenu, il a passé 24 ans derrière les barreaux pour le meurtre d’un homme, André Dursus. En 1997, Germain Gaiffe a tué un homme d’affaires qui travaillait avec son père, et l’aurait ensuite coupé en plusieurs morceaux. Les jambes de la victime avaient été retrouvées dans la Garonne et le tronc dans la rivière du Tarn. Si le candidat aux législatives a toujours nié avoir tué l'homme en question, il affirme que ce dernier serait mort d'une chute accidentelle. Il a d'ailleurs évoqué l’hypothèse d’une hélice de bateau. Selon nos confrères du Parisien, Germain Gaiffe s’est d'ailleurs marié en prison avec Alfredo Stranieri, surnommé "le tueur aux petites annonces", avec comme témoins le terroriste Carlos et le polémiste Dieudonné.

Candidat pour les prochaines élections législatives prévues les dimanches 12 et 19 juin 2022, Germain Gaiffe fera face à Stanislas Rigault, et sa suppléante Marion Maréchal, du parti Renaissance. Toujours selon nos confrères du Parisien, Germain Gaiffe a avoué vouloir défendre une idée en particulier : que les personnes ayant un casier judiciaire ne puissent pas se présenter à une élection. "Personne d’autre que moi n’est plus légitime à être représentant du peuple, car moi, j’ai pris 30 ans au nom du peuple", a-t-il justifié. Aujourd'hui agent d'entretien dans le Vaucluse, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles