Législatives 2024 : Macron propose l’interdiction du téléphone avant 11 ans et des réseaux sociaux avant 15 ans

Emmanuel Macron a donné une conférence de presse ce mercredi 12 juin en vue des élections législatives anticipées. Le président de la République a proposé plusieurs mesures sur la question des écrans.

Emmanuel Macron s'est prononcé pour l'interdiction du téléphone « avant 11 ans » et des réseaux sociaux « avant 15 ans », lors d’une conférence de presse ce mercredi 12 juin. Les mesures proposées sont dans la ligne du rapport remis au président par une commission d'experts sur l'impact de l'exposition des jeunes aux écrans, indique l’AFP.

Lire aussi >> L’achat du premier téléphone portable à son enfant, source de conflits pour les parents séparés

« Tous les experts le disent, l'addiction aux écrans est le terreau de toutes les difficultés : harcèlement, violence, décrochage scolaire », a souligné le chef de l’État. « Il faut un âge pour la majorité numérique, ça protège », a-t-il ajouté. Le projet d'instaurer une majorité numérique à 15 ans figurait déjà dans le programme de la majorité présidentielle pour les européennes.

L'aspect pratique d'implémenter une telle mesure reste cependant à définir : en avril, la Secrétaire d'État chargée du Numérique, Marina Ferrari, avait réuni à Bercy les acteurs du secteur pour discuter notamment d'une solution technique pour contrôler l'âge des internautes souhaitant accéder à certains sites. Les échanges avaient porté sur les moyens de contrôle de cette majorité numérique et du consentement parental pour les mineurs de 13 et 14 ans.

Des outils déjà disponibles

En France, des outils de limitation du temps d'écran pour les mineurs sont déjà disponibles sur certaines...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi