Législatives : dix points chauds à surveiller dimanche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Majority World / Contributeur
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des ministres qui jouent leur poste, la perte de terrain des Républicains… On fait le point sur les principales circonscriptions à suivre lors des résultats dimanche 19 juin.

Elisabeth Borne, la Première ministre est en lice pour la première fois, Damien Abad et Amélie de Montchalin jouent leur avenir politique, le RN espère gagner du terrain. Le premier tour des élections législatives a été marqué par une abstention record et une redéfinition des forces politiques avec la coalition à gauche sous l’étiquette de la Nupes qui a pris du terrain. L’issue du scrutin sera déterminante pour le second mandat d’Emmanuel Macron qui espère pouvoir compter sur une majorité absolue à l’Assemblée nationale. Voici dix points chauds du second tour des législatives de dimanche.

Lire aussi >> Législatives : ces candidats nous racontent leur première campagne

Elisabeth Borne, premier duel

La nouvelle cheffe du gouvernement Elisabeth Borne se soumet pour la première fois au verdict des urnes au cœur du bocage normand, dans la 6e circonscription du Calvados. Originaire de Livarot, elle a réussi son entrée lors du premier tour où elle est arrivée en tête avec 34,32% des voix. Elle affronte dimanche un candidat Nupes-LFI de 22 ans, Noé Gauchard, qui a récolté 24,53% des suffrages.

Amélie de Montchalin joue son poste

Parmi les 15 membres du gouvernement qui se présentent dimanche, Amélie de Montchalin, la ministre de la Transition écologique, aura l'une des tâches les plus compliquées. Arrivée deuxième au premier tour avec 31,46% des voix, elle a été largement distancée par Jérôme Guedj qui porte les couleurs de la Nupes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles