Législatives : guerre ouverte entre Reconquête et le Rassemblement national

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© THOMAS SAMSON / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rien ne va plus entre le Rassemblement National et le parti Reconquête. Le RN semble mettre toute son énergie pour faire perdre les seuls candidats Reconquête! qui pourraient gagner, dont Éric Zemmour. Jordan Bardella se déplace vendredi dans la 4e circonscription du Var ou le fondateur de Reconquête est candidat , pour y soutenir Philippe Lottiaux, le candidat RN. Le Président du Rassemblement National, a pour objectif de relancer la campagne de son candidat, qui peine un peu face au fondateur de Reconquête, puisque selon un sondage local, Éric Zemmour serait même au second tour face à la députée sortante de la majorité, le RN arriverait troisième.

Bardella va aussi chasser sur les terres de Stanislas Rigault

Mais ce n'est pas la seule manœuvre du Rassemblement National face à Reconquête. Samedi 4 juin, le même Jordan Bardella va tenir un meeting national de mobilisation pour les élections législatives . Ce sera dans le Vaucluse, à Cavaillon, dans la circonscription de Stanislas Rigault , le président des jeunes avec Zemmour, dont la suppléante est une certaine Marion Maréchal.

>> LIRE AUSSI - Quelle est la stratégie du Rassemblement national pour les législatives ?

Alors du côté de l'état-major du RN, on refuse d'assumer cette stratégie de tentative d'asphyxie de Reconquête, tout cela n'est soi-disant que du hasard. Mais chez les partisans d'Éric Zemmour, la colère gronde. Un cadre confiait son incompréhension "face à un Rassemblement National qui préfère faire camp...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles