Légumes-racine : 9 légumes anciens remis au goût du jour

·1 min de lecture

Ils étaient tombés en désamour mais les légumes-racine (parfois appelés "légumes oubliés" reviennent sur les étals du primeur et gagnent à être cuisinés. Pourquoi on les aime ?

Le rutabaga : riche en potassium, il contribue au bon fonctionnement des reins. Et son effet diurétique est toujours bienvenu pour favoriser l'élimination… À tester dans un pot-au-feu à la place des navets.

Le raifort : super-antioxydant, il protège aussi nos os, nos dents et nos gencives. On l'utilise cru, comme puissant condiment. Cuit, il devient tout doux, presque sucré.

Le panais : injustement boudé, il est riche en vitamines B, C et E (plus que sa cousine la carotte !) et en oligo-éléments fortifiants pour l'organisme. On le cuisine à la place de la pomme de terre dans ses recettes, pour une saveur plus douce.

Le topinambour : on redécouvre son petit goût d'artichaut et ses pouvoirs de boosteur sur le transit. Et surtout, c'est l'allié de celles et ceux qui surveillent leur assiette car il rassasie vite.

La betterave : cette star de la détox fait aussi baisser le taux de mauvais cholestérol.

Le céleri-rave : champion des basses calories, riche en fibres et en minéraux, il présente un CV parfait pour se préparer à l'hiver et garder le goût anisé de l'été en bouche.

Le radis noir : c'est tout simplement l'ami du foie ! Ses propriétés détoxifiantes et antiseptiques sont bienvenues les lendemains de fête, entraînant une meilleure élimination des toxines.

Le navet : (...)

Lire la suite sur Topsante.com

12 recettes antioxydantes à la patate douce
6 idées de recettes à vapeur douce
8 recettes express avec du gingembre
Fruits et légumes de saison : que manger en février ?
9 aliments pour préserver votre foie