L'épouse du gouverneur de Californie, Jennifer Siebel Newsom, raconte son viol au procès Weinstein

Lors d'un premier procès très médiatisé à New York en 2020, l'ancien producteur Harvey Weinstein a été condamné à 23 ans de prison ferme pour viols et agressions sexuelles. Désormais se tient à Los Angeles un second procès le mettant en cause. Dans ce cadre est venue témoigner la réalisatrice et épouse du gouverneur de Californie Jennifer Siebel Newsom, 48 ans, auprès de la procureure Marlene Martinez. A l'audience ce 15 novembre, elle a relaté des faits présumés de viol. Et son témoignage a été accablant.

La plaignante, rapporte NPR, explique avoir rencontré l'ancien patron de Miramax lors du Festival de Toronto, en septembre 2005, alors qu'elle était encore actrice et productrice. Harvey Weinstein et elle auraient parlé travail, et ce dernier aurait par la suite proposé à l'actrice de se revoir, dans sa suite à l'hôtel Peninsula, à Beverly Hills. Là-bas, il l'aurait accueillie... en peignoir. C'est dans sa suite que l'ancien magnat hollywoodien l'aurait par la suite agressée sexuellement, lui touchant les seins tout en se masturbant.

Jennifer Siebel Newsom relate : "Il me touche les seins, il se caresse. Je tremble. Je me sens comme une pierre. C'est mon pire cauchemar qui se réalise".

"Comme une poupée gonflable"

"J'étais comme une poupée gonflable pour lui. Il a mis ses doigts à l'intérieur de mon sexe, j'ai serré les jambes mais il a continué tout en sachant que je n'avais pas donné mon consentement", a poursuivi Jennifer Siebel Newsom....

Lire la suite


À lire aussi

"Ça peut partir d'un rien" : Alexia Duchêne de Top Chef raconte le viol qu'elle a subi
Pourquoi regarder "Le procès du 36", le docu d'Ovidie sur le viol au 36 quai des Orfèvres
Les Brésiliennes qui veulent avorter après un viol devront "raconter en détail" l'agression