L’équilibre, ça se travaille : 5 exercices à adopter au quotidien

Je teste mes capacités

L’exercice : placez-vous debout sur un tapis de sol. Écartez les bras et levez une jambe, genou fléchi. Restez en équilibre pendant 10 secondes. Recommencez avec l’autre pied. Pour accentuer la difficulté, augmentez la durée ou réalisez la série en tournant la tête à droite puis à gauche. Seconde épreuve : marchez sur une ligne (virtuelle ou en vous aidant des lattes de votre parquet ou du carrelage) en maintenant un contact entre le pied avant et arrière, sur 3 à 5 mètres. Effectuer ces allers et retours quotidiennement est un bon moyen de tester et de surveiller ses facultés.

Je développe ma proprioception

En prévention ou lorsqu'on a déjà le pied moins sûr, il est bon de travailler sa capacité à gérer son corps dans l’espace. Debout, placez un petit coussin sous chacun de vos pieds nus pour créer de l’instabilité. Faites basculer votre corps lentement à gauche puis à droite, devant puis derrière. Trop facile ? Baissez les genoux, fermez les yeux ou tentez le cloche-pied ! Répéter cet exercice de rééducation quotidiennement permet de gagner en réflexes.

J'insiste sur le gainage

Pas d’équilibre sans muscles ! La tonicité est indispensable pour se préserver des chutes. Pour renforcer les quadriceps, asseyez-vous sur une chaise, jambes pliées et pieds au sol. Relevez la jambe de manière à la tendre. Enchaînez le mouvement 10 fois puis changez de jambe. Vous maîtrisez ? Optez pour la chaise "imaginaire" : debout, appuyée contre le mur, les pieds décollés du mur et écartés de la largeur des hanches, fléchissez les jambes tout en glissant vers le bas jusqu’à ce que vos cuisses forment un angle droit, dans l'idéal. Tenez la position 20 secondes, récupérez et répétez trois fois. Pour gainer la ceinture abdominale, essayez l'incontournable "planche" : en position horizontale, appuyée sur les avant-bras, dos droit, jambes tendues, sur la pointe des pieds, tenez la position 30 secondes (effectuez 5 séries).

Je solidifie mes hanches

Il s’agit d’une articulation

(...) Cliquez ici pour voir la suite