L’État condamné pour faute lourde dans une affaire de viol sur mineur

·2 min de lecture

Malgré une dizaine de signalements, Karine Jambu a été violée à plusieurs reprises par un ami de ses parents lorsqu’elle était enfant. Elle vient de faire condamner l’État pour faute lourde. Une première en France.  

Elle souhaitait obtenir réparation pour « protéger les autres enfants ». Aux termes d’une longue bataille juridique, Karine Jambu, une jeune femme violée et agressée sexuellement par un homme hébergé chez ses parents lorsqu’elle était enfant, a fait condamner mardi en appel l'État pour faute lourde. Pour ne pas avoir su protéger la victime, qui a désormais 23 ans, le ministère public est condamné à verser 55 000 euros en réparation du préjudice. 

Lire aussi >> Pédocriminalité : les failles du Code pénal

Une « succession d’insuffisances » 

À partir de 2002, les parents de Karine Jambu avaient hébergé à leur domicile Roland Blaudy, un ami dont ils connaissaient pourtant les antécédents pédocriminels. Entre 2002 et 2005, alors que la fillette avait entre cinq et sept ans, ce dernier a avoué l’avoir agressée sexuellement et violée à plusieurs reprises.   

En 2018, la cour d’assises d'Ille-et-Vilaine avait reconnu un déni de justice et condamné l’homme de 65 ans à 30 ans de réclusion. Pour avoir demandé à leur fille de ne pas raconter ce que Roland Blaudy lui avait fait subir en la menaçant, les parents de la jeune femme avaient été condamnés à trois ans de prison dont six mois ferme pour le père, et deux ans avec sursis pour la mère, déjà condamnée dans les années 1980 pour avoir tué à la naissance, de plus d'une centaine de coups de couteau, son premier enfant issu d'un viol.  

Placée chez son oncle et sa tante en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles