Voici l’accessoire déco que l’on va voir partout cet été

À la plage, au jardin, au bord de la piscine… le parasol à franges est l’allié de l’été pour un farniente chic et rétro. On valide.Envie de paresser au soleil tout en se protégeant de ses brûlants rayons ? On opte cette année pour le parasol à franges, pile dans la mouvance French Riviera. Une tendance qui attise nos sens en cette période estivale et dont ces protections solaires nomades en sont les dignes représentants. Avec leurs teintes pastel ou vitaminées, unis ou parés de rayures, le motif star de l’été, ils insuffleront un « je-ne-sais-quoi » rétro chic autour de nous. Et pour un dépaysement encore plus complet, le modèle Hawaï en paille naturelle ou colorée nous transportera bien loin de notre quotidien, parfait au moment d’aménager un coin d’ombre au jardin.À lire aussi >> Au Cap Ferret, cette maison de vacances a gardé son âme de cabane de pêcheurUn parasol à franges pour un été rétroAlors, pour buller avec style et sans encombre, exit les traditionnels stores bannes ou pergolas, et place aux plus beaux parasols. Légers, portables, ultra déco, ils sauront trouver leur place aussi bien aux abords d’une piscine que sur un petit balcon urbain. Une fois l'accessoire déployé, le sentiment d’être en vacances se propagera aussitôt et une chilienne s’installera juste en dessous. Pour plus de confort, on privilégie les modèles inclinables. Pour plus de style, ceux en bois. Et pour de plus de fonctionnalités, ceux en aluminium demanderont le moins d’efforts lors du transport. Il ne restera plus qu’à le piquer directement dans le sable ou lui ajouter un pied robuste. Attention toutefois aux rafales de vents qui risqueraient de l’emporter au loin ou de blesser quelqu’un. Alors, même canon, on ne fait pas l’impasse de la sécurité.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles