“L’amour est dans le pré” : Cathy, prétendante d’Eric, balance sur le montage de l’émission

·2 min de lecture

L'amour, l'amour, l'amour, dont on parle toujours... Depuis le 14 septembre 2020, environ quatre millions de téléspectateurs sont branchés sur M6 pour suivre les aventures de treize agriculteurs en quête du grand amour dans L'amour est dans le pré. Une expérience hors du commun pour ces grands célibataires qui n'ont pas toujours l'art et la manière de séduire... Dans le dernier épisode, c'est le chevrier Éric qui en a fait les frais. Et pour cause, le candidat a bien eu du mal à cajoler sa Claudine, désespérée au point de partir. Pour d'autres, les caméras n'ont pas empêché la magie d'opérer comme ce fut le cas pour Mathieu, qui a même donné (très) chaud à Karine Le Marchand ! Pourtant, pour la plupart d'entre eux, cette expérience de tournage télévisé était une grande première, comme ils l'ont expliqué dans les colonnes du Parisien. Pour Cathy, prétendante d'Éric, ce ne fut pas sans surprise...

Lorsque Cathy, mère de famille, a découvert les premières images de sa romance avec Éric, elle le concède, tout ne collait pas forcément avec la réalité : "Les téléspectateurs pensent tout savoir de nous, alors que la réalité est plus complexe. Les gens ne nous voient pas exactement tel que l'on est. Il y a du montage et pas tout ce qu'on a pu ressentir, vivre… Seul Eric a vu qui j'étais totalement. On ne s'attend pas à ces critiques qu'on voit ordinairement pour les stars", a-t-elle confiée, encore choquée de certains "commentaires très négatifs". Pourtant, Cathy avait pris soin de mesurer ses réactions, très soucieuse du regard de ses proches. Dans Le Parisien, cette dernière explique avoir tout fait pour "ne pas faire honte à ses enfants."

Malgré le flot de commentaires violents reçus sur les réseaux sociaux, Cathy garde la tête froide quant aux jours qui suivront la fin de l'émission. Sans jamais dévoiler l'issue du tournage de L'amour est dans le pré, cette dernière a simplement assuré qu'elle retrouverai sa tranquillité une fois la diffusion terminée : "Je sais que je retournerai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite