L’amour est dans le pré : “J'ai décidé de ne pas me laisser faire”, déjà des tensions entre les prétendantes de Patrice (VIDEO)

Que serait L’amour est dans le pré sans son lot de chamailleries ! Le second épisode de la saison 18 de l’émission de dating de M6 a eu son lot de moments forts. À commencer par l’attachant Patrice, le candidat atteint d’hémiplégie depuis sa naissance (une paralysie affectant sa jambe et son bras droits).

Après la diffusion de son speed-dating la semaine dernière, l’éleveur bovin originaire de Normandie recevait enfin à la ferme ses deux prétendantes, son coup de coeur Justine et Véronique.

Après avoir passé un long moment privilégié avec la première autour d’un café empreint de confidences, Patrice a oublié…Véronique ! Cette dernière a longtemps attendu à la gare que son prince charmant se souvienne d’aller la chercher.

Mal à l’aise par la situation, Patrice n’a pas pris la peine d’aider sa prétendante avec ses bagages et pendant le trajet retour, il n’a pas sorti un mot. Alors pour réchauffer les coeurs et les corps, Patrice a sorti son arme secrète : des petits plats mijotés par sa maman, Maryvonne. En entrée, Patrice dégaine donc…une belle tourte au fromage et au jambon. Problème : Justine est intolérante aux produits laitiers et Véronique ne mange pas de porc !

Quelque peu gêné par la situation, Patrice décide de passer au plat de résistance. Des paupiettes cuisinées avec amour par sa maman. Alors qu’il fait réchauffer le fait-tout, Véronique intervient : “Je pense que c'est bon, ça fait un petit moment que ça chauffe”. Jusque là très discrète, Justine tente une intervention : “Je me permets”. Alors qu’elle touille à son tour le plat de viande, elle marmonne : “C’est quand même quelque chose qui prend du temps en général à mijoter”.

À lire également

“J’avais mis une corde, prêt à me prendre” : ex-candidat de “L’amour est dans le pré”, Jean-Michel évoque ses difficultés après le tournage

“Hein, qu’est ce que tu dis ?”, lui lance une Véronique agacée.

“C'est quand même quelque chose qui prend du temps en général, de mijoter, ça prend du temps les paupiettes”, répète Justine.

“Ah bon ?” lance alors sèchement Véronique. “Tu ne me crois pas”, répond du tac a...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi