L’application gouvernementale « StopCovid » disponible début juin ?

Margot Ruyter

L’utilisation de l'application de traçage des malades du Covid-19 doit encore être votée par le Parlement, le 25 mai prochain.

« On espère avoir quelque chose pour le 2 juin », a annoncé le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, au micro de BFM, ce mardi. L’application « StopCovid », dévoilée par le ministre de la Santé Olivier Véran et Cédric O, le 8 avril dernier, devrait donc être disponible dès le début du mois prochain. « Le temps de développement avance relativement bien. (...) Nous entrerons dès la semaine prochaine en phase de test, c'est à dire que nous reproduirons des situations réelles pour vérifier que l'application fonctionne bien », a détaillé Cédric O. L’application doit toutefois être présentée aux parlementaires le 25 mai prochain. « La priorité à partir du 11 mai c’est évidemment de réussir le déconfinement, mais c’est d’éviter un nouveau départ de l’épidémie », a indiqué le secrétaire d’État, rappelant la raison du lancement de l’application. « L’ensemble des pays d’Europe travaillent sur ce genre d’application », a-t-il voulu rassurer, face aux nombreuses polémiques qui entourent le fonctionnement de « StopCovid ».

Un facteur de discrimination ?

Des acteurs de la protections des libertés se sont alarmés des risques d’une telle application. La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) demande des « garanties supplémentaires » au gouvernement, comme elle l’a énoncé dans une note du 26 avril dernier. « Dans le contexte exceptionnel de gestion de crise, la CNIL estime le dispositif...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi