L’architecte d’intérieur de « Maison à vendre » Emmanuelle Rivassoux livre ses conseils déco

·1 min de lecture

Confectionner une belle décoration à moindre coût. Toujours tester et mesurer avant un shopping. Tels sont les mantras d’Emmanuelle Rivassoux, architecte d’intérieur de l’émission « Maison à vendre », diffusée sur M6.

Comparse de Stéphane Plaza dans « Maison à vendre » et dans « Mieux chez soi » sur M6, Emmanuelle Rivassoux co-anime ces émissions où elle prodigue des conseils d’aménagement et de décoration. L’architecte d’intérieur est aussi l’ambassadrice de la marque Miliboo qui a dévoilé, début novembre, la 4e ligne des Essentiels, une collection de mobilier créée avec le célèbre agent immobilier. L’occasion pour ELLE Déco de rencontrer la professionnelle.

ELLE Déco : Quelles sont les problématiques d’aménagements régulièrement rencontrées par vos clients ?

Emmanuelle Rivassoux. : Il y a toujours le problème des hauteurs sous plafond qui sont plus importantes en magasin. Les espaces sont plus vastes, un meuble paraît alors plus petit. Quand les clients le posent chez eux, il prend trop de place… Je conseille de poser quatre objets au sol pour comprendre les longueurs et les largeurs parfaites pour chaque équipement. Le choix du mobilier s’imposera donc avec les mesures prises. Un professionnel ne fait jamais son plan après son shopping : il commence par son dessin, puis il choisit les articles en fonction des possibilités de son plan.

ELLE Déco : D'autres conseils sont à connaître absolument quand on aménage une pièce ou un logement ?

E. R. : Les suspensions fonctionnent très bien au-dessus d’une table de salle à manger. Installées au centre, elles assoient visuellement l’espace dans l’espace. Quand on a dans la même pièce,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles