L’astuce pour peler une tête d'ail entière en 10 secondes

La méthode express pour éplucher une tête d’ail

Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler la différence entre une tête d'ail et une gousse d'ail. La tête d'ail est l'ensemble qu'on achète généralement à l'unité, celle-ci contient une dizaine de gousses, c'est-à-dire les petits quartiers qu'on utilise un à un.

Éplucher de l'ail peut vite devenir fastidieux, surtout quand on en a besoin d'une quantité importante. Pour commencer, il faut détacher les gousses de la tête. L'astuce pour le faire facilement est d'écraser avec sa main la tête entière afin de libérer les gousses. Ensuite, coupez le talon de la gousse, puis mettez-la à plat sur votre planche à découper. Posez la lame d'un grand couteau sur le côté plat et tapez dessus d'un coup sec, en veillant bien sûr à ne pas toucher le côté coupant. Vous n'aurez ensuite plus qu'à écarter la peau qui partira toute seule.

Vous pouvez aussi mettre le nombre de gousses désiré dans un pot vide ou un shaker, le fermer, puis le secouer assez fort pendant un certain moment, le temps que la peau se détache des gousses.

Une dernière méthode express : il suffit de plonger les gousses dans un récipient d'eau froide pendant 5 min. Ensuite, détachez la peau des gousses. Ramollie, elle partira facilement.

Nos conseils pour bien préparer de l’ail en cuisine

L'ail s'utilise dans de nombreux plats, cuit généralement. Couramment, on le hache pour le faire revenir dans de l'huile ou du beurre avant la cuisson de la viande ou du poisson. Après l'avoir épluchée, coupez la gousse d'ail en deux dans le sens de la longueur et retirez l'éventuel germe vert avec la pointe d'un couteau. Pour hacher l'ail, si vous êtes habile avec les couteaux, vous pouvez le découper finement à l'aide d'un couteau de cuisine. Plus facile encore, le presse-ail est un ustensile très pratique dans lequel il vous suffit d'insérer la gousse ou une moitié, et de refermer : l'ail sort fraîchement pressé et délivre toute sa saveur, rien de plus facile !

Comment conserver une

(...) Cliquez ici pour voir la suite