Quand l’automobile électrique se charge en émotion

·1 min de lecture

Si les constructeurs mettent les doigts dans la prise, c’est surtout pour proposer des voitures du quotidien. Mais certains continuent d’alimenter le rêve automobile, soit en électrifiant des modèles historiques, soit en créant les références de demain. Voici 5 modèles qui exaltent les sensations de conduite.

LUNAZ PHANTOM V ÉLECTRODES SAVE THE QUEEN La fée électrique vient de se pencher sur le plus beau des carrosses : celui du royaume d’Angleterre. Lunaz, l’un des leaders du «retrofitting», a entrepris en effet de convertir à l’électricité une Rolls-Royce Phantom V qui fut la voiture d’Elizabeth I, puis d’Elizabeth II. Gigantesque, d’un confort inégalable d’après ses utilisateurs, la Phantom V était dotée d’une motorisation Au menu de cette mouture: luxe, calme et fiabilité. Pour les obtenir, il faut commencer par l’ablation du moteur thermique, de la boîte de vitesses et du réservoir. Puis on greffe le moteur électrique. Le plancher ne pouvant être modifié, on ne peut pas y installer les batteries comme sur les nouveaux modèles. On doit donc les positionner dans le coffre et faire passer l’ensemble du câblage sous les pieds des occupants. En général, la trappe à essence est conservée et accueille la prise de charge. La différence fondamentale réside dans le fait que l’électrique délivre 100% du couple quasi instantanément. Résultat: des accélérations bien plus franches, dans un silence presque total. Autre bénéfice: les voitures électriques nécessitent peu ou pas d’entretien. Ce qui, s’agissant d’une voiture de collection, est souvent « le» point noir.

Capture d’écran 2021-04-15 à 19.37.37
Capture d’écran 2021-04-15 à 19.37.37

PORSCHE TAYCAN CROSS TURISMO TURBO S POUR CONCILIER L’ORDINAIRE AUX OCCASIONS EXTRAORDINAIRES

(...)
Lire la suite sur Paris Match