L’avis très tranché de Guy Carlier sur les personnes obèses : "Je ne crois pas à la confrérie des gros heureux"

·1 min de lecture

Aux commandes de l'émission Good Morning Week-end, diffusée sur la chaîne Non Stop People, le journaliste Mickaël Dorian a reçu Guy Carlier sur son plateau le 1er mai 2021. Au cours de leur entretien, l'animateur a notamment questionné son invité au sujet de l'émission intitulée Opération Renaissance, qui avait été diffusée sur l'antenne de M6 en janvier 2021. L'ancien chroniqueur TV et radio, qui a perdu 120 kilos en 10 ans, a expliqué qu'il aurait accepté d’être "suivi par des caméras de télévision," pour dévoiler son quotidien de boulimique si on le lui avait proposé. "Ça ne m’aurait pas gêné, mais alors ça aurait été très trash," a surenchéri le père du célèbre youtubeur connu sous le pseudonyme de Carlito.

"Je pense que si vous faites ça, c’est comme si vous faisiez un programme pour montrer les dangers par exemple de l’héroïne ou de l’alcoolisme. Vous suivez le gars et il va jusqu’au bout de son délire, comme il le fait toutes les nuits. C’est très dur, mais il faut aller là," a ajouté Guy Carlier, avant de démonter le stéréotype du "gros heureux". "Ça n’existe pas, ce n’est pas vrai ! L’obèse malade en surpoids et en addiction compulsive sur la bouffe, comme l’alcoolique, comme le drogué, c’est une souffrance permanente et une solitude. Donc moi, je ne crois pas à la confrérie des gros heureux, ce n’est pas vrai," a affirmé celui qui a décidé de maigrir après avoir subi "l'humiliation de trop".

Ayant lui-même pesé jusqu'à 250 kilos par le passé, Guy Carlier connait parfaitement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite