"Il me l’a dit" : Benjamin Castaldi dévoile l’excuse d’Yves Montand après sa liaison avec Marilyn Monroe

Bestimage

Des années après avoir eu une liaison avec Marilyn Monroe dans le dos de sa femme Simone Signoret, Yves Montand s'était confié à son petit-fils adoptif, Benjamin Castaldi, sur cette "parenthèse américaine". Les amants se rencontrent pour la première fois en 1960 au Beverly Hills Hotel. Lui est marié avec Simone Signoret depuis neuf ans. Elle a offert son coeur au romancier Arthur Miller. Le réalisateur George Cukor les réunit à l'écran dans Le Milliardaire. En coulisses, le Frenchie et la Blonde explosive se consument d'amour. Leur brève liaison fait les choux gras de la presse à scandale qui brise au passage le couple Miller-Monroe, tandis que Simone Signoret essaie de garder la face.

"Quand Montand m’a parlé de Marilyn, il m’en a vraiment parlé en long, en large et en travers", a rapporté Benjamin Castaldi sur le plateau de Vivement Dimanche ce dimanche 10 septembre. Et de poursuivre : "Il m’a expliqué que ce n’était pas de sa faute. À l’écouter, on l’a vraiment poussé". Une passion qui n'était pas totalement réciproque selon le petit-fils adoptif : "Je peux vous le dire parce qu’il me l’a dit, pour lui c’était une amourette. Pour elle, ce n’était pas du tout une amourette. Marilyn était raide dingue de lui". Pour Benjamin Castaldi, la pin-up aurait "commencé son travail de sape" en envoyant un télégramme à Yves Montand peu après l'avoir vu sur scène à New York. "Elle savait très bien elle allait, la Marilyn. C’est (...)

Lire la suite sur Closer

Meghan Markle : cette idée lunaire de Donald Trump qui la concerne directement
Jalil Lespert de nouveau en couple ? Il apparaît tout sourire enlacé dans les bras d’une célèbre actrice
“C’est déplacé” : en direct de Marrakech, Jamel Debbouze rembarre Olivier Truchot sur BFMTV
“Pourquoi vous êtes tendu ?” : exaspérée, Rachida Dati s’en prend à Patrick Cohen dans C à vous
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : ces images de vidéosurveillance qui pourraient faire basculer l’enquête