L’ex-Miss France Sonia Rolland mise en examen dans l’affaire des « biens mal acquis »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sonia Rolland, Miss France 2000, a été mise en examen ce lundi 30 mai pour recel de détournement de fonds publics, corruption et abus de bien sociaux. Elle est accusée d’avoir obtenu par l’ancien président gabonais un appartement acheté avec de l’argent public.

C’est un nouveau rebondissement dans une affaire vieille de quinze ans. Sonia Rolland, Miss France en 2000, a été mise en examen ce lundi 30 mai par un juge d’instruction parisien pour des faits supposés de recel de détournement de fonds publics, de corruption et d’abus de bien sociaux, rapporte « Le Parisien ». Elle est accusée de s’être fait offrir en 2013 un appartement dans le 16e arrondissement de Paris par Omar Bongo Ondimba, en toute connaissance de son acquisition par l’ancien président gabonais avec de l’argent public.

Une petite mise en situation s’impose à propos de cette ancienne affaire des « biens mal acquis ». En 2007, trois associations (Sherpa, Survie et la Fédération des Congolais de la diaspora) portent plainte pour recel de détournements de fonds publics à l’encontre de plusieurs chefs d’État africains, dont celui du Gabon Omar Bongo Ondimba. La même année, l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ouvre une enquête et met au jour une longue liste de biens mobiliers et immobiliers acquis en France par le président gabonais grâce à des fonds publics détournés, pour une valeur totale estimée à plus de 150 millions d’euros.

Après un premier classement sans suite en 2007, l’affaire est remise sur la table en 2008 lorsque Transparency International, Sherpa et un ressortissant gabonais déposent une nouvelle plainte avec constitution de partie civile. Depuis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles