Voici l’heure exacte à laquelle il faudrait manger pour perdre du poids et brûler des calories sans effort selon les scientifiques

·1 min de lecture

Manger équilibré est important, mais cela ne suffit pas toujours pour perdre du poids. L’heure du repas a un impact sur la prise de graisse selon une étude. Contre toute attente, l’hormone du sommeil joue un rôle au cours d’un régime.

« Ce n’est pas ce que vous mangez, mais quand vous le mangez qui compte », c’est en ces mots que le Daily Mail relaie les données d’une étude publiée dans la revue The American Journal of Nutrition relayée par Top Santé. Selon les scientifiques, la seule alimentation saine et équilibrée ne suffit pas à faire perdre du poids. L'heure du repas et de l'endormissement ont un impact. Pour le déterminer, les chercheurs ont analysé l’évolution de la graisse corporelle et de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) de 110 participants alors qu’ils s’alimentaient, tout en observant leurs taux de mélatonine, (hormone du sommeil), et leur rythme cyrcadien.

« Nous avons constaté que le moment de la prise alimentaire alors que la mélatonine est sécrétée, qui est un marqueur de la nuit biologique d’une personne, est associé à un pourcentage plus élevé de graisse corporelle et d’IMC ». Les scientifiques précisent que cette prise de graisse ne dépend pas « de la quantité ou de la composition de l’apport alimentaire ». « Les chercheurs ont découvert que les personnes ayant un pourcentage élevé de graisse corporelle consommaient la plupart des calories avant de s’endormir, lorsque les niveaux de mélatonine étaient élevés ». A l’inverse, les personnes qui présentaient de faibles pourcentages de graisse avaient tendance à se coucher plusieurs heures après la prise alimentaire.

Les résultats des...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles