L’instant mode : quand Manolo Blahnik prend la pose pour Birkenstock

Capucine Tissot

Dans le cadre de sa campagne Personality, la marque allemande invite le maître de l’escarpin à adopter la Birkenstock. Une campagne originale et réussie.

Lorsqu’on pense à Manolo Blahnik, la première image qui nous vient en tête est souvent celle de Carrie Bradshaw, personnage iconique de la série « Sex and the City », sa fameuse paire d’escarpins bleus roi aux pieds. Grâce à elle, les souliers Manolo Blahnik sont entrés dans l’histoire, s’imposant dans l’imaginaire collectif comme des chaussures « mythiques », celles dont la désirabilité n’est plus à prouver. Un esthétique glamour donc, qui tranche avec l’univers de la griffe allemande Birkenstock, pour laquelle Manolo Blahnik a accepté de devenir égérie de sa campagne printemps-été 2020 aux côtés de sa nièce Kristina Blahnik. 

Manolo Blahnik devient ainsi le visage de la nouvelle campagne « Personality » de la marque. Un projet de campagne à long terme lancé par Birkenstock il y a plusieurs mois, qui présente des portraits intimistes de personnalités inspirantes dans le cadre de leur choix. Plutôt que de se concentrer sur un article phare de la saison, la campagne reflète le style original des individus choisis et le style de ces derniers, qui associent leurs propres chaussures Birkenstock à des pièces de leur garde-robe personnelle. De nombreuses célébrités se sont prêtées au jeu dont Thomas Südhof, lauréat du prix Nobel, et la célèbre rédactrice Grace Coddington.

Pour cette nouvelle campagne, Manolo Blahnik et sa nièce Kristina Blahnik, prennent la pose dans sa première boutique au 49-51 Old Church Street, à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi