L’œil de la styliste : faut-il vraiment s’habiller pour les fêtes ?

Faites-vous partie des filles qui se réjouissent à l’idée de troquer leur quotidien vestimentaire pour un habit de lumière ou de celles qui ne sont ni sequins, ni traditions ? Vous avez peur d’être surhabillée ? Vous ne connaissez pas bien la coutume familiale ou l’ambiance de la fête ? Voici des pistes qui vous permettront d’être à votre place, avec la bonne dose de paillettes.Ici, vous ne trouverez pas de pull affublé d’une tête de renne ébahie. Pas plus que de combo rouge-vert-doré, trop « lutins du Père Noël ». Je préfère vous proposer des manières de composer des tenues lumineuses à partir de votre garde-robe ou de vous faire plaisir avec un petit trésor que vous pourrez aussi porter hors festivités. Votre priorité : sortir avec des vêtements dans lesquels vous vous sentez 100 % à l’aise. Ne vous forcez pas à endurer cette robe réservée aux occasions et que vous n’aimez plus, sentez-vous belle et confortable. Éliminez la combi-pantalon un peu « juste » qui vous oblige à rentrer le ventre, la jupe sur laquelle vous devez tirer à chaque fois que vous vous levez, le bustier qui a besoin d’être réajusté dès que vous bougez, le collant voile qui s’accroche à votre robe, le top à paillettes qui gratte, les talons qui vous garantissent des orteils en feu, le dos nu qui vous fait regretter le plaid qui vous aiderait à supporter cette maison à courants d’air… Ouf, vous méritez de passer une bonne soirée !On va faire la fête, vous a-t-on ditBonne nouvelle. Mais quel est le dress code en ces temps moroses ? Faut-il en rajouter ou faire profil bas ? Certes, les robettes en lamé, hauts échancrés, pantalons dorés, talons pailletés, combi ultra-chic ou veste de smoking bling-bling vous enchantent mais aurez-vous le même sens de la fête que vos hôtes ? Jusqu’où les invités oseront-ils se mettre sur leur 31 ? Si ces questionnements ne vous empêchent pas de dormir, lâchez-vous, faites-vous plaisir : on trouve une flopée de pièces du soir, glamour et sexy, chez les créateurs et les grandes enseignes. Sans oublier les boutiques de seconde main ou de vintage remplies de merveilles.Mais si vous avez peur d’être la seule à briller ou si vous hésitez à craquer pour une pièce que vous ne porterez qu’une ou deux fois, oubliez la mini-robe à sequins décolletée jusqu’au creux des reins et le total-look boule à facettes : faites entrer l’esprit du réveillon par petites touches. Pourquoi pas avec une pièce éclatante et des accessoires festifs que vous calmerez avec un vêtement plus conventionnel.Vous pouvez par exemple associer :- un chemisier pailleté + un pantalon noir à pinces + des BO XL ;- un blazer lurex + un t-shirt rock + un pantalon baggy + des sneakers ;- un pantalon jacquard + un sweat à messages + un foulard brillant ;- une robe noire épurée + des collants plumetis + des talons hauts et fins ;- une chemise blanche + une jupe crayon à sequins + des chaussures fines ;- un t-shirt blanc + un gros collier strass + un short en cuir taille haute + des bottines ;- un sluchy effet cuir doré + une chemise loose + des créoles + des baskets immaculées ;- un ensemble « pyjama » en soie + des slippers ;- un legging satiné + une veste ample, fluide et longue + des grosses semelles ;- un short couture noir + une blouse crème + des mocassins rehaussés de doré ;- un pull court torsadé + un jupon de danseuse + des boots army…Restons simples, vous dites-vousVous vous réjouissez de retrouver famille et amis mais jusque-là, jamais personne n’a réussi à vous forcer à vous asperger de doré ou de paillettes. Ou alors autour de vous, l’esprit du réveillon s’arrête à l’oie farcie, on s’amuse mais on n’est pas dans le tralala. Bref, vous préférez ne pas en faire trop. Restez fidèle à vos envies et dévergondez vos valeurs sûres. Autrement dit, venez comme vous êtes en illuminant votre tenue avec des détails (dentelle, transparence, accessoires…) qui vous mettront dans l’ambiance des réjouissances.Par exemple :- dévoilez un top bordé de dentelle sous une combinaison de pompiste ;- offrez une chemise satinée à un pantalon en velours lisse ;- surinvestissez le décolleté sous un costume pantalon ;- assaisonnez un jean brut avec un blazer sombre qui laisse apparaître un caraco en soie ;- glissez un body décolleté dans un pantalon taille haute à pinces ;- faites swinguez une jupe longue plissée avec un pull col cheminée ;- posez un faux col à sequins sur un sweat ;- pimpez vos godillots avec un collant résille ;- mixez un pull brillant à un jean blanc… et pourquoi pas un total-look blanc ?Et bien sûr, pensez aussi à la pochette ou au mini-sac qui scintille. Sans eux, ce n’est pas vraiment la fête !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles