Laëtitia Milot en robe moulante très décolletée, sa tenue sexy pour fêter Noël

Qui dit 25 décembre, dit tenue de fête ! L’occasion pour les célébrités de partager leur robe de soirée et leur plus beau portrait de famille sur les réseaux sociaux. Très active sur son compte Instagram, Laëtitia Milot a offert un petit aperçu de son Noël en compagnie de son mari Bradi, de sa fille Lyana et de ses compagnons à quatre pattes. Pour ce jour de fête, l’actrice star de la série Plus Belle La Vie a laissé dans son dressing son incroyable robe rouge au décolleté vertigineux pour une tenue à l’esprit sporty-chic. La jeune femme de 39 ans a fait sensation auprès de sa communauté en dévoilant une robe très moulante au décolleté toujours aussi ravissant.

Laetitia Milot très sexy dans une tenue au décolleté ravageur

Le regard pétillant de bonheur et sa chevelure châtain coiffée d’un léger wavy, il n’en a pas fallu de plus pour que les fans de la comédienne ne lui résistent. Si certaines femmes ne jurent que la petite robe noire et les paillettes le soir du Réveillon Laëtitia Milot a préféré joue la carte de la sobriété. Pour déballer les cadeaux laissés au pied du sapin par le Père Noël, l’interprète de Mélanie Rinato a jeté son dévolu sur une robe tout aussi décontractée que sexy. Assise sur les genoux, au côté de toute sa petite famille, elle laisse deviner ses courbes féminines sous une robe courte ultra-moulante. Une coupe qui dessinait à merveille sa taille de guêpe.

Mais ce n’est pas tant cet atout charme qui a retenu toute l’attention de ses followers. Dans cette robe noire et rouges aux bandes latérales blanches, elle affichait un décolleté ultra-plongeant qui a vite fait tourner la tête des Internautes. « Trop canon », « Quelle beauté », « Trop magnifique », « Tu es la meilleure et la plus belle d’un naturel exceptionnel » venaient inonder la publication de commentaires plus flatteurs les uns que les autres. Avec son bonnet rouge sur la tête, Laëtitia Milot s’est transformée en Mère Noël sexy pour le plus grand plaisir de ses abonnés.

A lire aussi :

⋙ Clara

(...) Cliquez ici pour voir la suite