La maman des “triplés de Copenhague” vient d’accoucher, et les médecins qualifient son ventre de “miraculeux”

Maria pose enceinte de triplés à 34 semaines. (Instagram: @triplets_of_copenhagen)

Les triplés de Maria Jorstad viennent de naître, mais ils ont probablement déjà plus de followers que vous sur Instagram. Tout ça grâce au compte Instagram (@Triplets_of_Copenhagen) créé par leur maman et le ventre impressionnant de cette dernière.

Les photos de la maman de 36 ans, enceinte de 34 semaines, sont tellement impressionnantes qu’elles ont rapidement fait le buzz sur internet, et les sites d’informations, de l’Australie à Los Angeles, se sont jetés sur cette belle histoire. Les Unes s’interrogeaient notamment sur sa capacité à porter autant de poids, confiant tout simplement : “Juste wow” et “c’est physiquement impossible”. D’après le compte Instagram de M. Jorstad (elle n’a pas répondu à la demande de Yahoo Lifestyle), elle et Anders ont accueilli trois magnifiques bébés cette semaine : Iben, Agnes et Filip.


Nous avons accueilli nos magnifiques bébés aujourd’hui, à 08h55, 08h56 et 08h57. 

Cette histoire finit bien, mais cela ne répond pas à la question : comment le corps de la femme peut-il porter autant de poids, et que se passe-t-il vraiment ?

Dr. Jessica Shepherd, gynécologue obstétricienne et experte de la santé des femmes à Dallas, confie que cette croissance prouve à quel point le corps de la femme est incroyable. “Dans le cas d’une gestation multiple, vous constaterez une croissance importante de l’abdomen car il est nécessaire d’héberger plus d’un humain. Les organes doivent bouger afin de laisser de la place, et deux fœtus supplémentaires ne peuvent pousser contre les principaux organes indéfiniment, et doivent donc trouver de la place vers l’extérieur”, confie J. Sheperd à Yahoo Lifestyle. “Cela montre simplement à quel point le corps humain est incroyable, car il est capable de s’adapter”.

Concernant les vaisseaux sanguins visibles, J. Shepherd confie qu’il s’agit d’un signe positif. “Chaque grossesse entraîne la stimulation de la vascularisation, car vous fournissez du sang à d’autres humains, et cela se traduit par la vascularisation de la peau, ce qui est d’autant plus visible chez les personnes qui ont la peau claire”, confie J. Shepherd. “Tout prend des proportions plus importantes, car elle héberge plus d’un humain”.

Quant à la taille du ventre, J. Shepherd confie que toutes les femmes portent leurs bébés différemment, et celles qui sont de nature plus menue parviennent parfois à garder la majorité du poids au niveau du ventre. “Pour d’autres, le poids se retrouve davantage autour des hanches ou des fesses, en fonction de leur disposition génétique”, confie J. Shepherd. “Mais, avec plusieurs bébés, comme des triplés ou des quadruplés, vous aurez un abdomen très volumineux. La peau est constituée de tissus conjonctifs et peut donc être étirée”.

Sheryl A. Ross, docteur en médecine, gynécologue obstétricienne et auteure de She-ology: The Definitive Guide to Womens Health, a une vision similaire. “La grossesse, que vous soyez enceinte de un, deux ou trois enfants, montre à quel point le corps de la femme est miraculeux”, confie S. Ross à Yahoo Lifestyle. “C’est réellement une transformation, et tout le monde gère cela de manière différente”.

Sheryl Ross confie que, dans le cas de M. Jorstad, il semble encore plus difficile de porter trois bébés, car la jeune femme est naturellement mince. Le ventre étiré à l’extrême de M. Jorstad illustré par ses posts Instagram semble douloureux, mais S. Ross confie qu’il ne s’agit probablement pas de la partie douloureuse. “La peau est flexible, elle a des propriétés très élastiques, comme un élastique, c’est donc une zone qui s’étire plus facilement”, confie-t-elle. “Je pense que le poids est le plus douloureux… à cause de la pression imposée sur le dos”.

De nombreux posts de M. Jorstad sont drôles et évoquent notamment les vêtements envoyés par des inconnus, ou le berceau trop grand qu’elle et son mari ont acheté pour leur chambre, mais d’autres abordent les difficultés d’une grossesse multiple. “Quel parcours !”, confie Maria. “Je suis heureuse d’avoir pris ces photos, car ce montage montre vraiment l’évolution impressionnante. C’est étrange d’avoir fini avec un ventre aussi imposant, et c’est encore plus étrange qu’il tienne comme ça sans tomber !”. 


De semaine en semaine avec les triplés. ️ Quel parcours ! Du choc d’apprendre qu’ils étaient trois, à la réaction des gens, aux nombreux scans/rendez-vous, sans oublier toute la préparation et l’organisation pour cet événement qui a changé notre vie. Rien d’ordinaire là-dedans. 
Je suis heureuse d’avoir pris ces photos, car ce montage montre vraiment l’évolution impressionnante. C’est étrange d’avoir fini avec un ventre aussi imposant, et c’est encore plus étrange qu’il tienne comme ça sans tomber !

Maria Jorstad est enfin libérée de tout ce poids, maintenant que l’accouchement est passé. Mais Dr. Shepherd confie que la jeune maman ne doit pas s’attendre à ce que les choses changent immédiatement. Elle pourrait avoir besoin d’un an avant de retrouver son poids d’avant”, confie-t-elle à Yahoo Lifestyle. “Ça va prendre du temps, mais ça dépend également de la génétique”.

Difficile de prédire ce qui va se passer pour M. Jorstad maintenant, mais une chose est sûre, beaucoup la considèrent déjà comme une héroïne.

Abby Haglage